Assemblée Générale

L’assemblée générale du CDH 12 s’est déroulée le lundi 13 Mars, à la salle de la Penchoterie à Onet le château.
Autour du président Gilles Perez, de nombreux adhérents, licenciés et élus, ont participé à cette AG, traduite en langue des signes par deux interprètes et placée sous le signe de la pleine reprise des missions du comité départemental handisport de l’Aveyron et du retour des rencontres avec les partenaires, les clubs sportifs, les bénévoles…
Le nombre de licenciés est en augmentation, passant de 134 à 156, dont 88 personnes en situation de handicap.
La priorité du comité reste l’accompagnement des associations sportives, dans leur création ou dans leur volonté d’accueillir des personnes en situation de handicap, à travers des aides matérielles, humaines ou financières. Parallèlement, un accent important est mis sur les ressources humaines, dont dépendent les résultats. 2022 est marquée par une nouvelle équipe, composée de Camille Roussel, agent de développement et Marine Charrière éducatrice sportive, toutes deux titulaires d’une licence STAPS APAS. De plus, en juillet, Dorian Roques a été accueilli en contrat d’apprentissage, sur un parcours DEJEPS DPTR (développement de projets, territoires et réseaux), pour venir en soutien à l’équipe et pour développer et conforter les différents partenariats autour des APPN (Activités physiques de pleine nature).
Les activités ont repris avec un réel succès car elles étaient très attendues des adhérents, tout comme les sensibilisations et les formations auprès des structures et collectivités.
Pour le sport de compétition, le comité félicite Paul Servières Bordes pour ses résultats en cyclisme aux deaflympics : il revient du Brésil avec une médaille d’argent à l’épreuve sur route et une médaille de bronze à l’épreuve de sprint !
Concernant la gestion financière du CDH elle est saine et maintient son cap pour permettre de renouveler des équipements, de planifier de nouveaux investissements, programmer des formations pour le personnel, être un tremplin à des jeunes comme le projet de Dorian, soutenir les sportifs et anticiper l’éventuelle baisse des subventions pour le financement des postes de ses salariés. L’assemblée s’est conclue autour de l’incontournable pot de l’amitié.
 

 

Autres articles